Comment vérifier la qualité du hash ?

Comment vérifier la qualité du hash ?

20 mai 2021 0 Par admin

Le hash ou haschich est la résine obtenue à partir de glandes résineuses prélevées par collection manuelle, mécanique ou par submersion dans de l’eau glacée des fleurs de plants de cannabis femelles non-pollinisés. Ces glandes résineuses sont aussi appelées « trichomes ». La résine est utilisée pour diverses fins en fonction des besoins. Elle peut être fumée ou cuisinée. Cependant, toutes les résines de hasch disponibles sur le marché n’ont pas la même qualité. Il est alors nécessaire de savoir distinguer les bons produits des mauvais pour obtenir les effets recherchés et éviter les éventuels risques.

Les caractéristiques visuelles d’un bon hash

Le premier critère visible d’un hash sec de bonne qualité est sa couleur. En général, il sera blond/marron clair avec un intérieur clair. Sa texture doit être un peu sableuse. Il se peut aussi qu’il soit brun foncé, brillant et dur s’il a été fortement compressé. La couleur du hash peut cependant varier en fonction de son origine. Les produits venant du Liban sont souvent rouges que blond, ceux du Maroc est marron foncé, et ceux de l’Inde plutôt brun-noir. Dans tous les cas, le hasch ne doit présenter aucune tâche de moisissures blanches.

L’odeur du hash

L’odeur du cbd hash peut aussi servir d’indice pour reconnaitre s’il est de bonne qualité ou non. En général, les résines de bonne qualité sont aromatiques et fragrants contrairement à celles qui sont de mauvaise qualité qui peuvent sentir le moisi ou d’autres odeurs distinctes. Réciproquement, si le hash émane des odeurs de plastique, il devrait être évité. Cette odeur est en effet, un indice évident d’agents de coupe potentiellement nocifs ou de contamination.

Faire un test du bon hash

Il est vrai que peu de vendeurs laissent leurs produits se faire renifler ou toucher par les acheteurs. L’idéal est alors de n’acheter qu’une petite quantité du hash pour le tester avant d’en faire un achat plus important.

Parmi les tests de qualité possibles pour le hash, le test des bulles est l’un des plus efficaces et plus faciles à réaliser. Le processus consiste à bruler un morceau de haschisch. Habituellement, un produit de bonne qualité se met rapidement à bouillir (buller).

Il faut noter cependant qu’il faut encore faire une vérification s’il ne contient pas de contaminants qui auraient brulés avec la résine. Dans certains cas, les fabricants qui n’ont pas de morale peuvent aussi ajouter différentes sortes d’huile dans le hash dont le but de le faire bruler facilement. Pour reconnaitre cette pratique frauduleuse, il faut porter l’attention sur la flamme produite. En général, le hash brule trop abondamment s’il contient d’huiles. Il doit également émaner une odeur de plastique et avoir une apparence grasse.

N’acheter que chez les boutiques de renom

Pour éviter de se faire arnaquer, l’idéal est de ne faire l’achat du hash que dans les magasins homologués et reconnus. Il faut donc éviter de faire une acquisition sur le marché noir. Cela permet de minimiser les risques. C’est également le meilleur moyen permettant de trouver du produit de bonne qualité et qui est légal.

Demander les avis des autres consommateurs

Pour confirmer la bonne qualité du hash, il est possible de demander les avis des autres consommateurs. Pour ce faire, il faut aller sur les sites de partage entre consommateurs comme les forums et y poser des questions. Les internautes donnent ensuite leurs avis. Ils peuvent aussi indiquer les bonnes adresses où trouver les hashs de meilleure qualité. Néanmoins, il faut avoir du temps pour analyser les réponses et visiter les sites proposés par ceux qui donnent des réponses.

Si vous aviez des connaissances qui consomment du hash, vous pouvez aussi leur demander où ils font leur achat.

Découvrez par la suite, pourquoi vaut-il mieux éviter les adoucisseurs d’eau