Expert-comptable : est-ce nécessaire de solliciter leurs services ?

Expert-comptable : est-ce nécessaire de solliciter leurs services ?

14 mars 2021 0 Par Sarah

Votre établissement nécessite-t-il les services fournis par un commissaire aux comptes ou un expert-comptable ? l’intervention de ces deux spécialistes est-elle réellement obligatoire ? Dans tous les cas, il est important de tenir compte de la forme juridique de la société. Certains seuils doivent être également considérés. Tout l’essentiel à découvrir dans ce dossier !

Différence entre commissaire aux comptes et expert-comptable

Il s’avère essentiel tout d’abord de distinguer le champ d’intervention d’un commissaire aux comptes et celui d’un expert du chiffre. Ce dernier se positionne généralement en tant que partenaire pour la société. L’expert-comptable Forest dispose d’une mission de conseil et d’accompagnement pour aider le dirigeant à prendre les bonnes décisions tout au long de la vie de la structure. En ce qui le rôle du commissaire aux comptes, il n’est pas destiné à donner des conseils. Son intervention s’oriente davantage sur la fourniture de recommandations et des avis personnels. Ce professionnel a tendance à adopter une approche en vue de sécuriser l’information financière de la société. Sa mission principale est d’assurer la pérennité de l’établissement et conquérir la confiance de ses partenaires.

Faire appel à un expert-comptable : est-ce obligatoire ?

Une entreprise peut décider de travailler un expert-comptable à Ixelles ou non. Il s’agit d’une option facultative, mais indispensable pour la vie de l’entreprise. Un entrepreneur peut en effet choisir de s’occuper de la tenue de sa comptabilité ou la confier à un professionnel particulier. Lorsqu’il décide de tenir la saisie des comptes en interne. Dans cette optique, il est amené à réaliser ses déclarations fiscales de façon indépendante. Attention, la charge de travail à réaliser est énorme. En plus de l’enregistrement des comptes et la réalisation des différentes déclarations, vous devez assurer la gestion des fiches de paie, la rédaction des procès-verbaux des réunions ainsi que le choix des options juridiques et fiscales adaptées à la société.

Si vous avez envie de vous faire accompagner par un expert-comptable, vous vous êtes épargné de la gestion des comptes en interne. Ce professionnel du chiffre marque en effet la seule personne qui puisse être engagée pour s’occuper des écritures comptables de l’établissement. Il n’est pas possible d’engager un prestataire qui ne dispose pas de cette qualification. Pour vous orienter dans votre choix, il est vivement recommandé de faire appel à un expert-comptable Forest ou à Ixelles, inscrit à OEC (ordre des experts-comptables).

Bien qu’optionnelle, l’intervention d’un expert du chiffre s’avère parfois indispensable. Ce spécialiste vous apporte tout son œil avisé et son savoir-faire pour vous donner des conseils précieux au quotidien. Il vous permet aussi de vous libérer du temps pour que vous puissiez vous concentrer sur vos missions. Vous n’aurez plus à vous soucier des aspects administratifs de votre établissement. Sachez que le professionnel du chiffre représente le garant principal de l’exactitude des dossiers financiers de la société.

Dans quels cas est-il important de nommer un commissaire aux comptes ?

Nommer un commissaire aux comptes est obligatoire en cas de dépassement de l’effectif des employés, de total bilan et d’un certain seuil de chiffre d’affaires. Pour les SARL et EURL, mais aussi les SCS et les SNC, la nomination d’un commissaire aux comptes est indispensable lorsque deux des trois conditions suivantes sont réunies. Le nombre des salariés est supérieur à 50. Le total bilan ainsi que le chiffre d’affaires excèdent le seuil imposé.

L’obligation repose en outre sur le dépassement de deux seuils pour une SAS. Pour une SCA ou une SA finalement, la nomination d’un commissaire aux comptes n’est pas une option à partir de la conception de l’établissement. Pour éviter les mauvaises surprises, il est nécessaire de se faire aider par un cabinet d’expertise comptable.