Quelques parcs captivants à explorer au cours d’un circuit au Sri Lanka

Quelques parcs captivants à explorer au cours d’un circuit au Sri Lanka

29 janvier 2019 1 Par Yves

Le Sri Lanka n’est pas seulement une île connue pour sa culture remarquable et ses monuments historiques. Ce pays est aussi réputé pour ses réserves naturelles abritant une biodiversité exceptionnelle. Ces havres de paix offrent aux passionnés d’écotourisme l’occasion de découvrir la faune et la flore de ce territoire. De plus, ils donnent aux globe-trotters la chance de se faire des souvenirs mémorables.

Le parc national de Ruhuna, un joyau écologique du Sri Lanka

Ruhuna, mieux connu sous le nom de Yala, est un parc qui vaut un détour pendant une escapade au Sri Lanka. Cette réserve, couvrant une surface de près 978 km², est la deuxième plus vaste du pays. Elle est localisée entre la province d’Uva et la province du Sud, dans le sud-est du territoire. Elle est prisée des adeptes d’écotourisme pour sa biodiversité exceptionnelle. En explorant ce havre de paix, les passionnés d’ornithologie peuvent photographier 215 espèces d’oiseaux. Parmi les spécimens enregistrés dans ce lieu, on peut citer le courlis corlieu, le vanneau de Malabar et le calao. Les amateurs d’herpétologie ont aussi la chance de voir des reptiles comme l’agame de Wiegmann et le crocodile marin. Par ailleurs, une randonnée dans cet endroit est une occasion d’admirer les ruines de Situlpahuwa. Pour information, pas moins de 400 000 pèlerins visitent le parc national de Ruhuna tous les ans.

Horton Plains, une réserve fascinante et envoûtante du Sri Lanka

Le parc national de Horton Plains est sans l’ombre d’un doute une des réserves immanquables de cette grande île d’Asie. Cette zone protégée se situe non loin de la métropole de Nuwara Eliya, dans la région des Hauts-Plateaux. Elle est très prisée des vacanciers lors de leur circuit au Sri Lanka pour sa falaise de World’s End. Cette merveille de Mère Nature permet de profiter d’un beau panorama et de prendre d’incroyables photos souvenirs. En s’aventurant dans ce havre de paix, les globe-trotters ont l’occasion de croiser des mammifères menacés. Parmi les spécimens en voie de disparition, on peut noter la panthère du Sri Lanka et le semnopithèque blanchâtre. Les routards ont également la chance d’observer des oiseaux endémiques comme le pigeon de Ceylan et le zostérops de Ceylan. À titre d’information, des outils de pierre remontant à la culture Balangoda ont été mis au jour dans ce parc.

Le parc national du Bundala, un sanctuaire naturel su Sri Lanka

Un séjour au Sri Lanka est une opportunité pour les amateurs d’écotourisme de visite le parc national de Bundala. Ce havre de paix, s’étendant sur environ 62 km², se trouve dans le sud-est de Colombo, près de la ville de Hambantota. Il est très apprécié des adeptes de birdwatching pour son avifaune hors du commun. En effet, cet endroit est un important sanctuaire pour les oiseaux. Parmi les spécimens recensés dans cette zone, on peut noter le marabout chevelu, le bec-ouvert indien et le flamant rose. En entreprenant une randonnée dans ce lieu, les vacanciers croiseront des mammifères comme le sanglier et l’éléphant d’Asie. Les touristes ont également l’occasion d’observer diverses plantes telles que le Limonia acidissima et le Chloroxylon swietenia. Pour information, le parc de Bundala est un des sites où les estivants peuvent admirer le Troides darsius. Ce dernier est le plus grand papillon du Sri Lanka.